Previous Page  7 / 44 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 7 / 44 Next Page
Page Background

LA COLLECTION LES CLASSIQUES

JANVIER 2018

5 VINTAGES

CORTON GRAND CRU

LES BRESSANDES DOMAINE

CHANDON DE BRIAILLES 2014

AOC

NOTE DE DÉGUSTATION : Ce vin révèle

à l’aération des saveurs profondes de

cerise et de framboise. La bouche pure et

gracieuse est rehaussée de notes de

minéraux et de terre. Il est équilibré, mais il

faudra l’encaver pour intégrer les saveurs à

la structure. Longueur appréciable. À son

mieux entre 2020 et 2035. Production de

367 caisses. Note –

94

.

(Bruce Sanderson,

winespectator.com

, 30 avril 2017)

343251 (TS)

750 mL

175 $

BEAUNE 1

ER

CRU CLOS DE L’ÉCU

DOMAINE FAIVELEY 2014

Monopole, AOC

NOTE DE DÉGUSTATION : Frais et

succulent, il révèle des saveurs de fraise,

de cerise, d’épices et de tabac. Il est

soyeux et raffiné, malgré les tanins fermes

qui rehaussent la finale. Bon équilibre et

longue finale. À son mieux entre 2019

et 2030. Note –

94

.

(Bruce Sanderson,

winespectator.com

, 30 avril 2017)

69955 (TS)

750 mL

75 $

NUITS-SAINT-GEORGES

AURÉLIEN VERDET 2008

AOC

NOTE DE DÉGUSTATION : Ce vin rouge

très pur offre des saveurs de cerise, de

framboise et d’épices dans une bouche

à la texture soyeuse et éclatante et à

la structure bien intégrée. Longueur

appréciable. À son mieux entre 2012

et 2022. Note –

90

.

(Bruce Sanderson,

winespectator.com

, 15 juin 2011)

524058 (TS)

750 mL

62 $

SAINT-AUBIN ROUGE 1

ER

CRU

MAISON LEROY 2003

AOC

Reconnue pour ses vins domaniaux,

Madame Bize-Leroy supervise aussi un

magnifique chai conçu pour élever les

vins de l’entreprise familiale de négoce,

Maison Leroy. Ses vins figurent parmi les

plus expressifs et les plus caractéristiques

de la Bourgogne. Ils sont élevés et

peaufinés sous la direction experte de

Madame Bize-Leroy elle-même, et

commercialisés seulement lorsqu’ils

répondent à ses critères rigoureux.

Madame Bize-Leroy connaît les sols et les

terroirs de la Bourgogne comme nul autre

vinificateur, ce qui l’aide à reconnaître les

meilleures cuvées de chaque millésime.

Pas étonnant que ses vins soient toujours

parmi les plus convoités de la Bourgogne.

538199 (TS)

750 mL

265 $

CÔTE DE BEAUNE

VIN BLANC

PERNAND-VERGELESSES

OLIVIER LEFLAIVE 2014

AOC

NOTE DE DÉGUSTATION : Ce vin riche

et intense offre un filon de saveurs de

tartelette au citron rehaussé de tonalités

de minéraux et de pâtisserie. Milieu de

bouche crémeux et finale gracieuse aux

notes fraîches de fruits, d’épices et de

pierre. À boire jusqu’en 2024. Note –

93

.

(Bruce Sanderson,

winespectator.com

,

31 mars 2017)

524066 (TS)

750 mL

59 $

CHABLIS

VIN BLANC

CHABLIS 1

ER

CRU MONT DE MILIEU

CHARLY NICOLLE 2015

AP

NOTE DE DÉGUSTATION : Nez solide

et fumé aux arômes de lime, avec un

soupçon de chêne. Riche et affirmé en

bouche, il est doté d’un fruit massif et

d’une acidité ample et vive qui mène

le vin jusqu’à la longue finale. Il est un

peu ferme, mais bien équilibré. Période

de consommation : 2018 à 2025.

Note –

92

.

(Stephen Brook,

decanter.com

,

31 déc. 2016)

540724 (TS)

750 mL

37 $

CHABLIS GRAND CRU

LES BLANCHOTS VIEILLE VIGNE

DOMAINE BILLAUD-SIMON 2014

AOC

NOTE DE DÉGUSTATION : (25 % de

la cuvée a été élevé en fûts très vieux) :

Robe jaune pâle éclatant. Le nez invitant

et très peu boisé dévoile d’envoûtantes

notes minérales de coquille d’huître, qui

se combinent à des nuances florales.

Prodigieusement riche, soyeux et élégant,

ce vin très concentré d’une texture

raffinée révèle des nuances aromatiques

captivantes. Il gagne lentement en

intensité et persiste longuement sur une

finale ample et raffinée. Un vin homogène

du début à la fin. À compter du millésime

2015, on ne produira que deux cuves

de ce vin, l’une en chêne, l’autre en acier

inoxydable. Note –

94

.

(Stephen Tanzer,

vinous.com

, juillet 2016)

401984 (TS)

750 mL

126 $